Le Roman aux 20e et 21e Siècles

FRIT-F556 — Spring 2021

Instructor
Margaret Gray
Location
Online
Days and Times
W 4:55P - 6:55P
Course Description

Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture » (Jean Ricardou, Pour une théorie du nouveau roman, Seuil, 1971).  Dans ce cours, nous nous efforcerons de démontrer qu’il ne fallait pas attendre la seconde moitié du vingtième siècle pour apprécier la pertinence de cette remarque.  Respectant les priorités d’un cours dit « survol », nous nous lancerons—ceintures de sécurité bien attachées—dans un parcours haletant à souhait.  Nous commencerons par le Combray (1913) de Marcel Proust, « ouverture » du magistral roman, A la recherche du temps perdu.  Avec La Vagabonde (1910) de Colette, nous étudierons l’enjeu précaire de l’indépendance financière et sentimentale chez une « femme de lettres qui a mal tourné », c’est-à-dire, qui est devenue actrice de music-hall.  Dans La Peste (1947) d’Albert Camus, nous retrouverons de sombres présages de l’actuelle crise sanitaire, ainsi qu’une allégorie de l’Occupation allemande de la France lors de la Seconde Guerre Mondiale.  Nous nous trouverons ensuite en Belgique avec Jacqueline Harpman, dont le roman Orlanda (1996) reprend le topos de la dystopie de façon assez subtile—à travers l’histoire d’une héroïne professionnelle qui jouit d’une carrière réussie, tout en étant consciente d’un certain manque, un certain vide : roman qui résume et réunit ces questions d’identité, d’altérité et de transformation à travers une relation qui se noue entre deux parties d’une même personne, la timide Aline et son outrageux double masculin, Orlanda.  Dans Comment Cuisiner son Mari à l’Africaine (2000) de Calixthe Beyala, le Paris contemporain et hybride de l’immigration affronte un passé figé et traditionaliste. Nous conclurons le semestre avec une autre perspective sur le conflit entre passé et présent, celle de Véronique Tadjo dans Loin de mon père (2010)—où une jeune femme rentre en Côte d’Ivoire pour affronter la perte de son père, emblème d’ autres pertes.  Nos lectures et discussions seront appuyées, interrogées et amplifiées par un choix d’articles critiques portant sur le texte du jour.  A travers ces lectures différentes, nous serons attentifs aux stratégies textuelles et littéraires de nos romans ; à l’évolution du genre et du discours romanesque; et aux rapports entre nos romans et leurs contextes socioculturels et politiques variés.  Seront demandés : une participation active à la discussion en ligne ; un exposé oral de 20 mins. basé sur le texte du jour ;  et un travail ou projet écrit de fin de semestre.

Interested in this course?

The full details of this course are available on the Office of the Registrar website.

See complete course details