Le roman au 20e siècle

FRIT-F455 — Fall 2021

Instructor
Margaret Gray
Location
GA 0013
Days and Times
3:15PM - 4:30PM TR
Course Description
“Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture » (Jean Ricardou, Pour une théorie du nouveau roman, Seuil, 1971).  Dans ce cours, nous nous efforcerons de démontrer qu’il ne fallait pas attendre la seconde moitié du vingtième siècle pour apprécier la pertinence de cette remarque.  Nous commencerons par La Vagabonde (1910) de Colette, où nous étudierons l’enjeu précaire de l’indépendance financière et sentimentale chez une « femme de lettres qui a mal tourné », c’est-à-dire, qui est devenue actrice de music-hall.  Dans La Peste (1947) d’Albert Camus, nous retrouverons de sombres présages de l’actuelle crise sanitaire du Covid-19, ainsi qu’une allégorie de l’Occupation allemande de la France lors de la Seconde Guerre Mondiale.  Nous nous trouverons ensuite en Belgique avec Jacqueline Harpman, dont le roman Orlanda (1996) reprend le topos de la dystopie de façon assez subtile—à travers l’histoire d’une héroïne professionnelle qui jouit d’une carrière réussie, tout en étant consciente d’un certain manque, un certain vide : roman qui résume et réunit ces questions d’identité, d’altérité et de transformation à travers une relation qui se noue entre deux parties d’une même personne, la timide Aline et son outrageux double masculin, Orlanda.  Dans Comment Cuisiner son Mari à l’Africaine (2000) de Calixthe Beyala, le Paris contemporain et hybride de l’immigration affronte un passé figé et traditionaliste. Seront demandés : une participation active à la discussion ; un exposé oral de 15 mins. basé sur le texte du jour ; et diverses analyses écrites.

Interested in this course?

The full details of this course are available on the Office of the Registrar website.

See complete course details